Collectif - 13 à table !

Publié le par Envie de books'er

Collectif - 13 à table !

Edition : Pocket

Date de parution : 4 Novembre 2015

Pages : 282 pages

 

Françoise Bourdin nous cuisine Cents Balles :

Pour réaliser cette recette, mélange 10 grammes de fraternité. Ajoute à cela 25 grammes de querelles. Rajoute 50 cL de différences, 1/2 c.à soupe de solidarité.

Saupoudre ensuite de 250 grammes de famille. Mixe le tout. Fait revenir une poignée de bêtises, quelques morceaux d'emprunts.

Et tu obtiendras une histoire de famille plutôt agréable bien que sans intérêt.

 

Michel Bussi nous prépare La Seconde Morte :

Pour réaliser cette recette tu dois te munir de 200 grammes de réussite, 1/2 L d'amour et 250 grammes de jalousie.

Fait revenir le tout à la poêle pendant 2 pages environ. Garde le tout hors du feu.

Dans un autre plat, mélange 250 grammes de mensonges avec 1/2 kilo de différences. Arrose ta préparation de quelques hypocrisies.

Mélange les deux préparations, verse les dans un moule à livre et mets celui-ci au four pendant 3 pages.

10 lignes avant la fin de la cuisson, rajoute 50 grammes de haine pour la décoration.

Te voila prêt à déguster une magnifique histoire accompagnée d'une fin très surprenante.

 

Maxime Chattam nous concocte Ceci est mon corps, ceci est mon péché :

Pour ce cocktail, verse 30 ml de mystère, 5 cl de police, 10, cl d'espoir, 20 ml d'ADN.

Rajoute 2 ml de dégout, mélangé à quelques horreurs. Enfin, mélange le tout. Une fois cela fait, rajoute quelques gouttes de surprise.

Pour garder le tout bien frais, rajoute 49 victimes. Plus selon tes envies.

Ton cocktail de la mort qui tue est enfin prêt ! Accroche toi, celui ci est puissant !! ;)

 

Stéphane de Groodt prépare une petite salade avec Frère Coen :

Prends 3 grammes de lecture, rince les et essore les.

Dénoyaute les 400 grammes de jeux de mots. Ajoute quelques morceaux de cinéma et verse une pointe de famille pour amener plus de goût.

Voila, la salade est prête, j'avoue elle tombe un peu sur l'estomac, mais heureusement ça n'est que l'entrée .

 

François d'Epenoux nous apprends à cuisiner La main sur le coeur :

Mélange 100 grammes de soeur avec 50 grammes de frère. Verse 25 cL d'héritage. Coupe en rondelles un demi conflit. Garde le zeste de vengeance pour la décoration.

Fais fondre au bain marie 20 grammes d'espoir. Une fois cela fait, beurre ton moule grace à un petit pot de beurre.

Verse d'abord un demi Napoléon mélangé à 30 grammes de nostalgie. Verse ensuite la deuxième préparation dans ce même moule. Pour finir, verse 1 cuillère à café de poudre de fée et enfourne pendant 7 pages.

Ton gâteau est prêt, dommage il n'a pas assez de cuisson mais il sera quand même parfait pour la soirée de ce soir.

 

Karine Giebel nous fait l'honneur de partager sa recette Aleyna :

Fais chauffer dans une casserole à feu doux un mariage forcé, un bâton de famille, et le zeste d'un combat.

Pendant ce temps, fouette énergiquement dans un saladier les 30 grammes d'amitié et les 20 cl de dot.

Filtre le mariage forcé sur le mélange, et remet le tout dans la casserole. Rajoute 500 grammes de tradition ainsi que 20 grammes de fuite.

Répartis délicatement cette préparation dans de petits pots en porcelaine ou en terre cuite.

Mets les crèmes Turques au moins 10 pages au réfrigérateur.

Ton magnifique dessert est prêt, de l'émotion grâce à cette opinion défendue t'attends lors de la dégustation  de celui ci !

 

Douglas Kennedy nous fais goûter Tu peux tout me dire : ​

 

Préchauffe ta bibliothèque  à 75 étagères. Mélange 150 grammes de famille et 1 cuillère à soupe d'Irlande.

Incorpore 100 grammes de confessions. Ajoute 20 cl de disputes puis mélange pour former une page.

Etale cette page. Confectionne des pages individuelles. Enfourne 10 lignes, jusqu'à ce que tes pages soient lisibles.  Laisse se défroisser celles-ci.

Saupoudre enfin de trahison et ajoute quelques mariages qui feront office de décoration.

 

Tes pages sont prêtes. Tu vas voir le goût est plutôt surprenant, donc ne fais pas comme moi et ne pars pas avec des préjugés.

 

Alexandra Lapierre nous présente sa recette de Fils unique :

Sépare la solitude de l'enfance.

Mélange l'enfance avec la bourgeoisie. Ajoute l'infidélité et les mensonges. Rajoute à tout cela la solitude que tu aura tenté de transformer.

Ton plat est prêt, dommage qu'il soit si fade et plat.

 

Agnès Ledig nous prête sa recette de Karen et moi :

Verse 500 g d'ouverture d'esprit dans un saladier et mélange la jusqu'à obtenir une belle amitié. Conserve la au frais.

Dans un bol, dispose une couche de tabac, ajoute la confiture, puis étale cela sur ta préparation.

Arrose tout cela avec quelques calins, afin d'imbiber ta première préparation. Dépose quelques morceaux d'attachements dessus.

Ton premier dessert est prêt et fais moi confiance tu va te régaler !

 

Nadine Monfils nous fait découvrir son pays grâce à La robe bleue :

Coupe l'humour en deux. Ecrase le entre deux livres, avec les 5 cl d'alcool et les deux soeurs.

Détaille ensuite le chien dans le mystère.

Emince finement les quelques touches de franc parler. Et mélange le tout avec les rêves, les fantasmes et les espoirs restants.

Cette dixième recette est prête, les invités devraient aimer mais Nadine Monfils nous a fait goûter de meilleurs plats quand même.

 

Romain Puértolas nous livre sa recette du Premier Rom sur la lune :

Dénoyaute les 20 émotions. Emince les. Et recouvre les d'humour.

Dans un autre plat mélange 150 grammes de surprise et d'anniversaire.

Saupoudre d'attachement.

Une fois ta préparation terminée mets le tout dans la bibliothèque et prépare la décoration de ton plat en découpant quelques extraterrestres enrobés d'amour fraternel.

 

Ton second dessert est prêt et crois moi il va en surprendre et faire rire plus d'un !

 

Bernard Werber apporte le digestif avec Jumeaux, trop jumeaux :

Pour terminer comme il se doit cette soirée qui s'annonce, le digestif est indispensable.

Mélange donc beaucoup de justice, énormement de culture, 7 cl d'amour fraternel, et 10 cl de ressemblances.

Une fois tout cela fait, remplis ton verre d'exactitude.

 

Tes digestifs sont terminés, ils ont l'air vraiment sympas, en tout cas ils se ressemblent tous comme deux gouttes d'eau ! Très bon mélange !

 

 

Ding, Dong !

 

 

Tu es prêt ? Ca y est ?! Dépêche toi tes invités sont là !

 

 

 

Collectif - 13 à table !

Envie de Books'er

Commenter cet article