William Landay - Défendre Jacob

Publié le par Envie de books'er

William Landay - Défendre Jacob

Edition :  Michel Lafon

Date de parution : 11 Octobre 2012

Pages : 445 pages

 

M.Logiudice : Veuillez, s'il vous plait décliner votre identité.

Le témoin : Envie de Books'er

M.Logiudice : Quelle est votre profession mademoiselle Envie de Books'er ?

Le témoin : Blogueuse

M.Logiudice : Très bien mademoiselle. Jurez-vous de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ?

Le témoin : Oui.

M.Logiudice : Levez la main droite et dites "Je le jure".

Le témoin : (levant la main droite) : Je le jure

M.Logiudice : Présentez nous le livre lu.

Le témoin : "Défendre Jacob" est un livre de 445 pages écrit par William Landay, auteur américain, et publié aux éditions Michel Lafon.

M.Logiudice : Très bien. Pourquoi ?

Le témoin : Euh... Pourquoi quoi ?

M.Logiudice : Oui, pourquoi l'avoir lu ?

Le témoin : Tout simplement parce que lors de sa sortie toute la blogosphère en parlait.

M.Logiudice : De manière positive ?

Le témoin : Oui, très.

M.Logiudice : Parfait, présentez nous l'histoire je vous prie.

Le témoin : L'histoire se passe dans le Massachusetts, petite ville plutôt calme où chacun connait son voisin.

M.Logiudice : Pourtant un évènement va venir perturber ce petit havre de paix, non ?

Le témoin : En effet oui.

M.Logiudice : Expliquez nous.

Le témoin : Un collégien, Ben Rifkin, va être retrouvé poignardé dans le Cold Spring Park.

M.Logiudice : Pouvez vous nous rappeler qui a été chargé de l'enquête ?

Le témoin : Le procureur adjoint Andrew Barber

M.Logiudice : Appréciiez vous M.Barber ?

Le témoin : Oui et non, c'est compliqué.

M.Logiudice : Qu'est ce qui est compliqué mademoiselle ?

Le témoin : J'ai apprécié M.Barber, mais son caractère et ses sentiments ne sont pas assez développés selon moi. Ce qui fait que je n'ai pas réussi à m'attacher à lui, ni à sa femme d'ailleurs.

M.Logiudice : Sa femme ?

Le témoin : Oui, Mme Laurie Barber. Je l'ai trouvé mise à l'écart tout le long du récit, et le peu de moment où celle-ci était présente, elle me paraissait froide et éteinte.

M.Logiudice : Mr et Mme Barber sont d'ailleurs les parents de Jacob c'est bien cela ?

Le témoin : Oui en effet.

M.Logiudice : Parlez nous un peu de lui.

Le témoin : Jacob a le même âge que Ben. Ils fréquentent le même collège.

M.Logiudice : Les preuves contre lui vont d'ailleurs s'accumuler, non ?

Le témoin : Oui, effectivement.

M.Logiudice : Penchons nous sur un document côté pièce, euh, 22. Reconnaissez-vous ce document ?

Le témoin : Oui, c'est un extrait du livre.

M.Logiudice : Page numéro...?

Le témoin : P.71-72

M.Logiudice : Lisez cet extrait, je vous prie.

Le témoin : "Je montai dans la chambre de Jacob et entrepris de fouiller. Mes recherches furent de courte durée. Dans le tiroir du haut de sa commode, je tombai sur un objet dur, mal dissimulé dans un vieux T-shirt blanc. Une fois déroulé, celui-ci libéra sur le meuble un couteau pliant à manche caoutchouté noir." Fin de citation.

M.Logiudice : Cette première preuve a dû être un coup dur pour la famille ?

Le témoin : En effet, mais les parents de Jacob sont convaincus de son innocence et vont faire tout ce qu'il peuvent pour le prouver.

M.Logiudice : Et Jacob, comment réagit-il à tout ça ?

Le témoin : De manière très froide, très réservée. On ne sait pas vraiment en fait ce qu'il pense.

M.Logiudice : Malgré ces preuves qui s'accumulent contre lui tout au long du récit, avez vous apprécié Jacob ?

Le témoin : Pas vraiment, son côté froid, le fait que l'on ne sache pas vraiment ce qu'il pense, on a d'ailleurs parfois l'impression qu'il ne se sent absolument pas concerné par cette histoire.

De ce fait, je ne lui ai porté aucun interêt, et qu'il soit reconnu coupable ou non m'aurait fait ni chaud ni froid.

M.Logiudice : En fait, si je comprends bien mademoiselle, vous n'avez éprouvé aucun sentiments pour les personnages de ce récit ?

Le témoin : En effet.

M.Logiudice : Autre chose vous a-t-il manqué pendant votre lecture ?

Le témoin : Oui, j'aurais aimé que les parents de la victime...

M.Logiudice : (l'interrompant) Ben Rifkin, c'est bien ça ?

Le témoin : Oui, c'est ça. J'aurais aimé qu'ils soient plus présents, qu'on puissent avoir leur ressenti par rapport à tout ça.

M.Logiudice : Avez vous aimé ce livre malgré tout ?

Le témoin : Oui, car il est très addictif et j'avais hâte d'obtenir les réponses que j'attendais. De plus la mise en page est très agréable.

M.Logiudice : Pouvez vous nous en dire plus ?

Le témoin : Bien sûr, en fait on a le déroulement de l'enquête d'un côté et de l'autre le déroulement du procès. Mais les différentes polices d'écritures utilisées font qu'à aucun moment cela ne peut nous perturber.

M.Logiudice : Pour conclure, diriez vous que Jacob est coupable ou non coupable ?

Maitre Klein, avocat du témoin : Objection votre honneur.
     

 

                 Le Juge : Objection retenue...

William Landay - Défendre Jacob

Envie de Books'er

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article