Claire Fourier - "Les silences de la guerre"

Publié le par Envie de books'er

images (1)-copie-1

 

L'histoire : 

 

 

La guerre. Ce pourrait être n'importe laquelle. C'est celle de 1940. L'histoire se passe près de Brest, dans la maison réquisitionnée pour loger un officier allemand affecté à la construction d'un mur de l'Atlantique. Sur la côte finistérienne, cet officier du génie, originaire de la Baltique, se sent dans un pays fraternel. En face de lui, une jeune fille et son père. Vont-ils s'enfermer dans le mutisme comme les personnages du Silence de la mer, de Jean Vercors ? Tous les trois choisissent de parler. Qu'est-ce que la patrie ? Qu'est-ce que le devoir en temps de guerre ? Ils évoquent ce qui a uni, désuni leurs pays respectifs dans le passé, ce qui les réunira un jour dans l'Europe. Ensemble, ils vont tenter de comprendre l'incompréhensible, de se hisser mentalement au-dessus des clôtures, des barrages tel ce mur de l'Atlantique.

 

 

images-copie-3.jpg

 

 

Mon avis : 

 

Suite à un partenariat sur le site Babelio mais aussi, les Editions Dialogues, j'ai eu la chance de pouvoir chroniquer ce livre "Les silences de la guerre" qui me faisait envie suite à l'avis de "Les Fanas de livre" et d'"Eireann".

Malheureusement, j'en ressors avec un avis plutôt mitigé, malgré tout c'est plus positif que négatif.

Tout d'abord, avant de choisir ce livre, je n'avais pas lu la quatrième de couverture, je n'avais donc aucune idée de l'histoire.

A l'ouverture de l'enveloppe, c'est tout d'abord l'objet en lui même qui m'a interpellé, la matière du livre est original, très agréable au toucher. 

Ensuite la couverture est assez agréable à regarder (ce n'est pas la même que la photo), nous voyons les deux personnages principaux.

 

 

Passons maintenant à l'histoire en elle-même. Tout d'abord ce qui m'a dérangé. Pas grand chose à vrai dire, mais une chose importante quand même dans une lecture : j'ai trouvé ce roman trop plat.

Personnellement ce livre n'était pas vraiment dans le style habituel des lectures que je lis, mais je voulais donner ma chance à celui-çi.

J'ai également trouvé que les descriptions étaient trop presentés, moi il faut qu'il y ait constamment ou presque de l'action, j'ai eu l'impression que dans cet ouvrage, l'écriture, qui est magnifique, est privilégiée.

 

 

Soyons maintenant plus positif et parlons de ce qui m'a plu. Je me disais en premier lieu : "Encore une histoire d'amour pendant la guerre" (d'un air dépité), mais je ne sais pas pourquoi, je l'ai trouvé différente, cette gène entre les personnages m'a chamboulé

De plus l'écriture de l'auteure est tout simplement magnifique.

Enfin malgré mon air mitigé, je n'étais pas loin de verser ma petite larme à la fin (de joie ou de malheur ?).

C'était donc, malgré tout une belle découverte, même si j'en ressors un peu déçue, je le conseille à tous, surtout à ceux qui aiment les belles plumes, mais aussi les romans historiques...

 

Malgré cela, je tiens quand même à noter ce livre 4/5 car l'écriture qui est tout simplement sublime, rattrape les petites choses qui ont pu me déranger pendant ma lecture .

 

Encore merci aux Editions Dialogues pour cette belle découverte.

 

N'hésitez pas à cliquer ici pour vous le procurer.

 

masse_critique.jpg

 

 

 

 

☼ Qu’en avez-vous pensé ? 

 

images--1--copie-2.jpg

Commenter cet article